• Publié par : Danielle Corrignan-Carsin
  • Imprimer cette page

Diplômes rattachés à l'IDPSP

 

Filière Droit franco-allemand

Licence 3

Responsable : Christine GUIONNET, Maître de conférences

Ouverte sur le monde contemporain dans ses aspects les plus concrets, cette licence permet aux étudiants d'acquérir une compréhension des fondements,des modes de fonctionnement, des acteurs et des modes d'action existant dans les différents systèmes politiques, et de disposer à la fois d'un socle de connaissances fondamentales en science politique et d'une solide culture générale.


Introduisant à une culture de sciences humaines, politiques et juridiques, elle contribue à constituer des repères intellectuels, à s'approprier des modes de raisonnement, des méthodes de travail, des outils d'analyse essentiels et des savoir-faire précieux mobilisables dans une dimension locale, nationale ou internationale, sous un angle pluridisciplinaire.


A l'issue de la licence, l'étudiant peut s'orienter vers les métiers suivants :
- journalisme et communication,
- postes administratifs dans les administrations locales et centrales,
- métiers de la politique utilisant les compétences spécifiques du conseil, de l'expertise, de l'évaluation notamment, que ce soit dans les collectivités locales, les instances nationales, européennes ou internationales, ou encore dans les partis politiques, les syndicats ou les associations, les ONG, etc.
- enseignement et recherche.

 

 

Maquette du diplôme

Master 1

Responsable: Guillaume LE FLOCH, Professeur.

 
Présentation
 

Le Master 1 Droit public a été conçu pour préparer les étudiants aux professions qui exigent des connaissances de cette discipline en leur offrant la formation théorique, mais aussi pratique, indispensable.


Il s'adresse, bien sûr, à tous ceux qui souhaitent entrer dans la fonction publique en leur proposant des enseignements centrés sur les connaissances indispensables pour se présenter aux concours ( Droit et culture générale ) mais aussi en les formant à des problématiques ( Par exemple, celles des réformes administratives en cours ) et des techniques ( Note de synthèse, note administrative ) qui facilitent leur intégration dans l'administration, le cas échéant directement par contrat.

Il s'adresse encore à des étudiants qui envisagent, soit une carrière dans les entreprises privées en relation avec l'administration, notamment les gestionnaires de services publics ( Cours de droit public des affaires, procédures fiscales.. ) et les cabinets compétents en matière d'aménagement et d'urbanisme, soit d'accéder au CRFPA en vue de devenir avocats spécialisés en droit public ( Participation possible au concours de plaidoirie René Cassin ).


Enfin, la formation dispensée prépare les étudiants intéressés aux carrières universitaires d'enseignant chercheur (Professeur, Maître de conférences) en leur offrant, notamment, la possibilité de s'initier à la recherche par la réalisation d'un mémoire.


Compte tenu de la diversité des débouchés, la carte des enseignements offre de larges possibilités de choix pour permettre une adaptation au profil de carrière envisagé. La formation dispensée constitue bien sûr une bonne préparation à l'intégration dans le master 2 Droit public ou le Master 2 Droit de l'urbanisme et de l'aménagement, ou encore le Master 2 Conseil et contentieux des personnes publiques, voire le Master 2 Histoire du droit.


  Maquette du diplôme

Responsable : Marie-Laure Moquet-Anger, Professeur

 

Présentation générale - Objectifs scientifiques et professionnels de la spécialité.

Face à la question de la maîtrise des dépenses de santé, aux progrès des biotechnologies, à la transformation de la relation de soins, au vieillissement de la population et au consumérisme médical, la formation vise à donner aux étudiants en formation initiale et aux professionnels en formation continue [professions médicales et auxiliaires médicaux, directeurs d'établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, assureurs, juristes et avocats intéressés par le droit de la santé,] les connaissances indispensables à la compréhension du fonctionnement du système de santé et à la prise en charge des personnes, malades ou à protéger.

La première année de Master offre aux étudiants une formation générale dans le secteur des droits de la santé et de la protection sociale et leur confère la possibilité soit de poursuivre une spécialisation en droit de la santé ou en droit de l'action sociale [Master 2], soit de se diriger vers une autre formation de Master liée au droit de la protection sociale.

La deuxième année de Master permet aux étudiants de se spécialiser dans deux domaines porteurs d'emplois. Le premier parcours de ce Master repose sur le droit de la santé. Il répond à une spécialisation ancienne à la Faculté de droit et vise à offrir aux étudiants des débouchés professionnels auprès des organismes publics et privés chargés de l'organisation des soins ou des professionnels et établissements de santé prestataires de soins. Le deuxième parcours [création pour le présent contrat quadriennal] correspond à un secteur en pleine expansion celui des établissements à caractère social ou médico-social chargés  de la prise en charge des personnes vulnérables ou à protéger, et particulièrement les personnes âgées. Il a pour objet de donner aux étudiants les outils juridiques nécessaires à la création, au financement et à la gestion de telles structures et de les guider dans les nombreuses et diverses politiques publiques que la France conduit dans le domaine de l'action sociale.



M1 mention Droit public, parcours droit, santé, éthique

 

Le parcours « droit, santé, éthique » permet aux étudiants de disposer des connaissances fondamentales dans le domaine du droit de la santé mais également d’aborder des matières complémentaires comme le droit de la protection sociale, les droits fondamentaux ou le droit de l’environnement. Plusieurs enseignements dispensés constituent une bonne préparation aux épreuves des concours notamment de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique.
À l’issue du M1, les étudiants peuvent poursuivre leurs études en Master 2 pour parfaire leur projet professionnel ou approfondir leurs connaissances en vue du Doctorat. Il leur est également possible de se présenter à des concours ou de solliciter leur intégration à l’IPAG.

 

Maquette du diplôme

Responsable : Bernard Bruneteau, Professeur

Le master 1 « Science politique » offre aux étudiants une formation de haut niveau destinée à les familiariser aux problématiques centrales de la Science politique, à leur fournir des modes de raisonnement mais aussi des techniques d'enquête nécessaires à une compréhension solide des déterminants fondamentaux de la vie politique française et internationale.

A vocation pluridisciplinaire et à dominante comparatiste, ce master embrasse l'ensemble des champs de la science politique : pensée et théorie politiques, relations internationales, sociologie politique, politiques publiques et communication politique.
Ce master dispense une excellente initiation à la recherche en Science politique (rédaction d'un mémoire, en option) et se caractérise par sa large ouverture au monde professionnel et au secteur associatif (stage facultatif).

 

Sa formation de type généraliste délivre un socle de connaissances et de savoir-faire que les étudiants peuvent valoriser dans la préparation aux différents concours de la Fonction publique et aux métiers de l'assistance parlementaire, du journalisme ou encore de l'expertise auprès des collectivités territoriales (cours mutualisés possibles avec les mentions du master Droit de la Faculté). 

Maquette du diplôme

Master 2

Finalités Recherche et Professionnelle

Responsable:  Gweltaz EVEILLARD, Professeur

 
Présentation

Le Master 2 Droit public général est une formation ouverte et adaptée aussi bien à tous ceux qui se destinent à une carrière d’enseignant-chercheur qu’aux étudiants envisageant une profession juridique dans les secteurs public ou privé, au plan interne comme au plan international (organisations intergouvernementales et ONG). Elle assure aux uns comme aux autres avec le sérieux requis un approfondissement de leurs connaissances juridiques, une extension sensible de leur culture générale ainsi qu’un affûtage de leur esprit critique et de leurs capacités d’analyse et de synthèse.

Un 1° semestre réunit tous les étudiants pour un tronc commun où sont dispensés, dans les grandes disciplines du droit public, des enseignements thématiques choisis en fonction des orientations scientifiques et des options de recherche des différents enseignants du diplôme.

Le 2° semestre se subdivise en deux branches recherche et professionnelle, ouvrant pour l’une et l’autre un large choix de matières plus spécialisées et faisant appel à des professionnels issus de la haute fonction publique civile et militaire.

Parcours recherche ou parcours professionnel, la formation se déroule en contact permanent avec les étudiants, que les membres de l’équipe enseignante accompagnent collectivement et à titre individuel dans leurs projets communs et/ou particuliers de mémoire et de stage. La méthodologie de la dissertation et de l’exposé étant supposée acquise, la pédagogie sera axée sur les méthodes de la recherche, le travail en autonomie et la préparation aux épreuves des grands concours.


 Maquette du diplôme

Master 2 à finalité professionnelle

Co-directrices : Hélène Muscat et Christine Paillard, Maîtres de conférences

La spécialité "Contentieux des personnes publiques" est principalement destinée à l’adulte en reprise d’études relevant de la formation continue (5/6 places en formation initiale). Cette formation est née d’un besoin manifesté par les magistrats administratifs, les centres de formation des avocats et les services juridiques des personnes publiques.

L’enseignement y est fondé d’une part sur un contenu adapté (contentieux administratif et contentieux pénal et civil lié aux personnes publiques) et d’autre part sur des méthodes alliant des bases théoriques à de nombreuses applications pratiques (procès fictifs, rédactions de mémoires, jugements, conclusions ou consultations).
 

Maquette du diplôme

Master 2 à finalité Professionnelle

Responsables : Marie-Laure Moquet-Anger, Professeur, et Michel Louazel (Enseignant-Chercheur à l'EHESP)

Présentation générale - Objectifs scientifiques et professionnels de la spécialité.

Face à la question de la maîtrise des dépenses de santé, aux progrès des biotechnologies, à la transformation de la relation de soins, au vieillissement de la population et au consumérisme médical, la formation vise à donner aux étudiants en formation initiale et aux professionnels en formation continue [professions médicales et auxiliaires médicaux, directeurs d'établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, assureurs, juristes et avocats intéressés par le droit de la santé,] les connaissances indispensables à la compréhension du fonctionnement du système de santé et à la prise en charge des personnes, malades ou à protéger.

La première année de Master offre aux étudiants une formation générale dans le secteur des droits de la santé et de la protection sociale et leur confère la possibilité soit de poursuivre une spécialisation en droit de la santé ou en droit de l'action sociale [Master 2], soit de se diriger vers une autre formation de Master liée au droit de la protection sociale.

La deuxième année de Master permet aux étudiants de se spécialiser dans deux domaines porteurs d'emplois. Le premier parcours de ce Master repose sur le droit de la santé. Il répond à une spécialisation ancienne à la Faculté de droit et vise à offrir aux étudiants des débouchés professionnels auprès des organismes publics et privés chargés de l'organisation des soins ou des professionnels et établissements de santé prestataires de soins. Le deuxième parcours [création pour le présent contrat quadriennal] correspond à un secteur en pleine expansion celui des établissements à caractère social ou médico-social chargés  de la prise en charge des personnes vulnérables ou à protéger, et particulièrement les personnes âgées. Il a pour objet de donner aux étudiants les outils juridiques nécessaires à la création, au financement et à la gestion de telles structures et de les guider dans les nombreuses et diverses politiques publiques que la France conduit dans le domaine de l'action sociale.

 
 

 

M2 Droit, santé, éthique

Cette spécialité est cohabilitée avec l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique et intégrée au master européen en santé publique. Le label « Erasmus Mundus » reconnu par l’Union Européenne à cette formation fait de ce master un diplôme d’excellence en matière de santé publique.
Un tronc commun (semestre 3) aux deux parcours est suivi par chaque étudiant. Les enseignements permettent de donner une connaissance des systèmes de santé et de protection sociale et de découvrir le rôle de l’éthique et du droit dans ces systèmes.

  • Parcours "droit des professionnels et des établissement de santé" 
    Le parcours « droit des professionnels et des établissements de santé » a pour objectif de former des juristes spécialisés en droit de la santé, capables de développer des activités de conseil, d’encadrement, de direction et de contrôle et d’appréhender les décisions et les procédures qui conditionnent l’activité des professionnels de santé.
  • Parcours "droit des établissements sociaux et médico-sociaux"
    Le parcours "Droit des établissements sociaux et médico-sociaux" a pour objet de donner aux étudiants les outils juridiques nécessaires à la création, au financement et à la gestion des structures chargées de la prise en charge des personnes vulnérables ou à protéger, de les guider dans les nombreuses et diverses politiques publiques dans le domaine de l'action sociale.
     
    Sont ratttachés au Master, 3 Diplômes inter-universitaires :

Maquette du diplôme

Master 2 à finalité professionnelle

Responsable : Véronique Inserguet-Brisset, Maître de conférences

La finalité professionnelle «  juriste en droit de l’urbanisme et de l’aménagement » dispense une formation juridique pluridisciplinaire en droit de l’urbanisme, droit immobilier et gestion foncière. Elle offre aux étudiants la possibilité d’acquérir une véritable compétence opérationnelle alliant capacités d’expertise, montage de projets, rédaction d’actes et prévention du contentieux. Les enseignements  sont à cette fin complétés par des ateliers et conférences professionnelles, un stage de trois mois et un mémoire de fin d’études.
Cette formation permet le recrutement dans les secteurs public et privé de l’aménagement.

Maquette du diplôme

Master 2 à Finalité Recherche

Responsable : Jean Baudouin, Professeur

Ce master a pour objectifs l'acquisition d'une formation de haut niveau dans les domaines canoniques de la théorie politique et de la philosophie politique ainsi que l'apprentissage à la recherche individuelle. Il familiarise par là même les étudiants à une approche résolument pluraliste des problèmes politiques et sociaux de notre temps à l'échelle nationale et internationale en proposant, en particulier, un cycle de conférences visant à décrypter les grands enjeux contemporains.

Le master offre également une initiation poussée à la lecture, à l'interprétation et à la réception des « grands textes » de la pensée politique, tout en revisitant le répertoire classique de la sociologie politique.

Il se caractérise enfin par sa large ouverture au monde professionnel et au secteur associatif (stage en option).


La formation délivre un socle de connaissances et de savoir-faire que les étudiants peuvent valoriser dans :
 la préparation aux différents concours de la Fonction publique de catégorie A,
 les métiers du politique (conseil, expertise, évaluation etc.),
 les métiers du journalisme et de la communication,
 les métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Maquette du diplôme